Faire progresser la sécurité au travail

Parce que la santé et la sécurité de nos collaborateurs demeurent notre priorité absolue, nous sommes engagés dans de nombreuses actions concrètes qui visent à réduire la fréquence et la sévérité des accidents. Pour protéger leur intégrité physique, nous travaillons avec eux à sécuriser les lieux, les matériels et les pratiques de travail. Notre objectif est de réduire la fréquence des accidents jusqu’à atteindre le « 0 accident » pour tous nos collaborateurs.

Prévention des accidents en brasseries

En 2015, le taux de fréquence des accidents en brasseries est de 0,33 cas sur 100 ETP, en nette diminution par rapport à l’année précédente. Les brasseries de Marseille et de Mons-en-Barœul n’ont connu aucun accident salariés au cours de l’année. Pour 2016, c’est chaque collaborateur et avec lui, toute l’entreprise, qui se mobilisent pour atteindre l’objectif 0 accident en mettant en place des actions concrètes.

Les audits STOP

HEINEKEN poursuit sa stratégie de prévention sécurité avec l’observation préventive des pratiques : les audits STOP. 90% des accidents sur le lieu de travail étant liés au seul comportement des collaborateurs, nous avons mis en place ces observations dans nos 3 brasseries. Ce programme d'audits comportementaux « STOP » consiste à analyser pendant une vingtaine de minutes les comportements au travail (port des équipements de protection individuelle, déplacements, positions au poste de travail, etc.) afin d'encourager les pratiques sécuritaires et de faire prendre conscience aux collaborateurs des actes dangereux. 2983 audits ont été effectués en 2015 pour les salariés, et 2391 pour les sous-traitants, ce qui représente plus de 5000 comportements observés.

Depuis 2014, cette démarche de progrès a été progressivement transformée, de façon à ce que l’observation ne soit plus réalisée que par un manager, mais puisse aussi être faite par un autre collaborateur, avec pour objectif d’engager une prise de conscience et une collaboration horizontale sur les comportements de sécurité au travail. Un programme équivalent a été déployé en 2015 dans les plateformes logistiques de France Boissons.

Journée sécurité à la brasserie de Mons-en-Barœul

Le 12 octobre 2015 a eu lieu la 2ème édition de la Journée Sécurité à la brasserie de Mons-en-Baroeul. Plus de 290 personnes y ont participé : des collaborateurs de la brasserie de Mons, mais aussi certains collabrateurs des brasseries de Marseille et de Schiltigheim. La journée était également ouverte aux intérimaires et aux sous-traitants, permettant ainsi d’impliquer l’ensemble des acteurs sur ce sujet phare. Trois ateliers étaient proposés : un atelier « Risque interactions chariots/piétons», un atelier « Gestes et postures » pour aider les collaborateurs à adapter leur gestuelle aux différentes situations de travail, et un atelier « La sécurité en dehors d’HEINEKEN » qui portait notamment sur les thématiques de la circulation et des accidents domestiques.

Des actions dédiées pour les équipes commerciales

Un plan d’action spécifique destiné aux équipes commerciales HEINEKEN a été déployé en 2015, avec un programme en trois temps : une sensibilisation aux risques liés aux métiers commerciaux est suivie par les nouveaux collaborateurs lors de leur arrivée dans l’entreprise ; des outils dédiés sont proposés aux managers pour les aider à faire vivre au quotidien la thématique de la sécurité auprès de leurs équipes ; enfin, une attention particulère est apportée à la thématique de la sécurité routière, notamment à travers le module e-learning « Alert_driving » qui accompagne chaque conducteur tout au long de l’année avec des conseils et des mises en situation.

Prévention des accidents chez France Boissons

En 2015, le taux de fréquence des accidents chez France Boissons est de 6,53 cas pour 100 ETP, en très léger recul par rapport à l’année précédente.

Priorité à la Sécurité routière

Avec une flotte de plus de 2000 véhicules, France Boissons mobilise ses équipes autour de la sécurité routière, en identifiant les facteurs de risques, en travaillant sur les changements de comportements, et en réalisant des investissements spécifiques. Parce que 90% de nos sinistres poids lourds sont liés aux phases de stationnement, France Boissons a investi pour éviter les risques de collision lors du stationnement. En équipant ses camions de rétroviseurs supplémentaires et d’une caméra de recul, elle a déjà fait baisser de plus de 20% ce type d’accidents, et vise un équipement de plus de la moitié de sa flotte à fin 2017.

Créer une culture sécurité commune à tous

Parce que les managers impulsent la culture d’entreprise et donnent l’élan sur le terrain, nous les formons à développer notre culture sécurité auprès de leurs équipes. Pour cela, un programme de deux jours de formation leur est dispensé : « Managez la sécurité autrement ». Il leur permet d’apprendre à mieux connaître les enjeux de la sécurite, à bien évaluer les risques et à aborder de manière efficace ces questions avec leurs collaborateurs. Près de 300 managers ont été formés en 2014 et 2015.

Par ailleurs, près de 110 collaborateurs (techniciens, cariste, commerciaux, chauffeurs, etc) ont suivi en 2015 la journée de formation « La sécurité compte pour moi », principalement axée sur des mises en situations concrètes pour favoriser la prise de conscience et aider à identifier les bons comportements.

Bien intégrer nos nouveaux collaborateurs : Former et informer avec le e-learning

Chaque nouveau salarié France Boissons bénéficie d’un e-learning adapté à son profil : chauffeur, technicien, cariste, commercial ou administratif. Basés sur des situations réelles, ces modules d’apprentissage de la sécurité permettent d’ancrer les bons comportements dans la pratique quotidienne dès l’entrée dans l’entreprise. Un total de 635 sessions d’accueil à la sécurité ont été réalisées en 2015.

75% des accidents de nos chauffeurs-livreurs et commerciaux se produisent hors des entrepôts de France Boissons, majoritairement des chutes et des chocs chez les clients lors des livraisons. Face à ce constat, plusieurs mesures ont été prises pour assurer la sécurité des chauffeurs-livreurs chez les clients : l’intégralité de la force de vente a été formée pour comprendre et rédiger le protocole de sécurité imposé par la loi lors de l’ouverture d’un nouveau compte. Ainsi, lorsqu’ils identifient une situation à risque, l’équipe de France Boissons et le cafetier peuvent trouver ensemble des solutions.

Afin de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs de France Boissons à la sécurité, un jeu « La chasse aux risques » est proposé dans chaque numéro du magazine interne « Attitudes ». Ludique et sous forme de BD ou de photos, il illustre 7 situations ou comportements à risques issus des différentes activités de France Boissons. Les collaborateurs sont invités à identifier les risques et à envoyer leurs réponses pour participer à un tirage au sort qui leur permet de gagner un week-end de charme.

Santé et bien-être de nos collaborateurs

A l’heure d’une accélération de notre activité au sein d’un marché très concurrentiel, nous accordons une attention permanente au développement professionnel et au bien-être de l’ensemble de nos collaborateurs. Parce que les résultats de notre entreprise s’appuient sur les performances de nos collaborateurs, nous nous devons de leur proposer un environnement de qualité afin qu’ils expriment pleinement leurs potentiels. Cette conviction nous pousse à faire progresser leurs conditions de travail.

Ainsi, en 2015, HEINEKEN Entreprise a consacré 3,6% de sa masse salariale à la formation, permettant de former 83% de l'effectif, avec une moyenne de 24,5 heures de formation par personne (Données bilan social).

France Boissons teste des solutions innovantes

Parce que les principaux risques concernant la santé sont liés à des mauvaises postures et des gestes répétitifs mal maîtrisés, France Boissons développe la prévention sur les lieux de travail. Ainsi dès 2014, France Boissons a fait appel à un ostéopathe qui est intervenu auprès des salariés des sites de Bretagne-Normandie pour apporter une solution concrète aux douleurs chroniques. En 2015, ce sont plus de 1 500 sessions qui ont été organisées sur 47 sites France Boissons. Les collaborateurs concernés sont ceux qui travaillent sur des postes potentiellement exposés aux problèmes de douleurs chroniques : chauffeurs livreurs, agents logistiques, etc.

Par ailleurs, des séances d’échauffement ont été mises en place pour prévenir certains accidents liés à la manutention, qui surviennent souvent pendant la première heure de travail. Les ateliers sont menés par un coach sportif en duo avec un kinésithérapeute ostéopathe, et consistent à sensibiliser les collaborateurs aux risques de blessures, en leur proposant des gestes simples à mettre en pratique lors de leur prise de poste. Une fois la sensibilisation initiale réalisée, ce sont les managers qui animent ces exercices au quotidien, afin de bien les ancrer dans les pratiques.

Enfin, la nouvelle organisation logistique de France Boissons conduit à une modernisation des plateformes logistiques et des entrepôts, dotés d’outils et d’équipements réduisant la pénibilité au travail (système de gestion des stocks, portiques à fûts, filmeuses automatiques…). En effet, moins de manipulations et moins de déplacements favorisent un travail plus sûr.

Prévenir et gérer le stress de nos collaborateurs

HEINEKEN Entreprise s’est par ailleurs engagé auprès de ses partenaires sociaux en faveur de la prévention des risques psycho-sociaux. L’entreprise mène dans ce domaine plusieurs actions. Initié par le Comex fin 2014, le programme « Manage your stress » vise ainsi à sensibiliser les collaborateurs aux différentes sources de stress, et leur propose des solutions pour faciliter des relations de travail de qualité. Une première session d’ateliers pratiques a été proposée en 2015 aux collaborateurs du siège de Rueil-Malmaison, afin de leur apporter des clés concrètes pour mieux gérer leur stress : 70 personnes y ont participé, avec un taux de satisfaction de 80%. Ces ateliers vont être proposés au cours de l’année 2016 aux collaborateurs de nos 3 brasseries.

Autre volet : l’ergonomie au poste de travail. Au siège, nous organisons des ateliers où chacun est invité à trouver la bonne posture. Cette démarche est accompagnée par les médecins du travail, impliqués dans l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail. Les collaborateurs qui le souhaitent peuvent ainsi recourir à leurs conseils pour adapter leurs postes : place de l’écran, du téléphone, réglage de la chaise, « astuces » pour un meilleur confort visuel, etc.

HEINEKEN France se soucie du bien-être de ses employés

Afin de mesurer et d’évaluer le degré de satisfaction de nos colaborateurs au sein de l’entreprise, HEINEKEN mène régulièrement auprès d’eux une enquête appelée « Climate Survey ». La dernière édition, qui a eu lieu en 2015, souligne un fort taux de salariés satisfaits de leur situation : 78% chez HEINEKEN Entreprise et 71% chez France Boissons. Les collaborateurs y exprimaient la fierté de leur travail, s’accordaient sur la bonne ambiance, leur connaissance de la stratégie et leur confiance dans leur manager. Très positifs, les chiffres permettent toutefois d’identifier des points de progrès. Sur cette base, chaque entité de l’entreprise a contribué à l’élaboration d’un plan d’actions. Cette enquête a lieu tous les ans, ce qui permet de suivre de près l’évolution de la satisfaction de nos collaborateurs.

Enfin, certifié « Top Employer France » pour la 7ème année consécutive en 2015, HEINEKEN France se classe parmi les meilleurs employeurs nationaux. Cette distinction est accordée par le Top Employers Institute au terme d’un audit des conditions de travail et d’évolution des collaborateurs. Pour la première fois en 2015, l’entreprise a également été certifiée « Top employer Europe ».