Brasserie de Mons-en-Barœul : une progression continue

A la brasserie de Mons-en-Barœul, 3,2 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 litre de bière.

Si la brasserie de Mons-en-Barœul décroche aujourd’hui la palme des brasseries les plus économes en eau de HEINEKEN France, elle le doit à des choix innovants, à des investissements et à la détermination de ses collaborateurs. Ainsi, elle a atteint dès 2014 l’objectif 2020 d’économie en eau (-30% par rapport à 2008) et continue sa progression en diminuant à nouveau ses consommations d’eau de 6% en 2015. Ses initiatives sont des sources d’inspiration pour les deux autres brasseries françaises de HEINEKEN.

Brasserie de Marseille : rénovation et optimisation

A la brasserie de Marseille, 3,6 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 litre de bière.

A la brasserie de Marseille, l’ambitieux travail de maîtrise opérationnelle et l’optimisation des principaux postes de consommation d’eau (pasteurisateur, laveuse…) et des méthodes de nettoyage a permis de continuer à progresser. C’est notamment le fruit de la mobilisation des équipes pour accroître les performances des machines et optimiser les process (temps de cycles, volumes de lavages, etc…).

Brasserie de Schiltigheim : des résultats encourageants

A la brasserie de Schiltigheim, 4,5 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 litre de bière.

La brasserie de Schiltigheim est traditionnellement la plus consommatrice d’eau, car elle est équipée d’une ligne de conditionnement pour les bouteilles consignées, qui demandent davantage d’eau.

En un an, la brasserie a enregistré une baisse de 10% de sa consommation d’eau (4,5 litres d’eau par litre de bière produit en 2015 contre 5,1 litres en 2014), notamment grâce à l’utilisation d’une nouvelle rinceuse pour les bouteilles consignées.